Presse/événement

Nous mettons en place des partenariats avec des médias et des régies publicitaires afin d’être présent dans la presse professionnelle. Nous soutenons et participons également à des événements qui véhiculent des valeurs que nous partageons.

Interview de Fabrice dans l'Evénenementiel Pocket n°251 juillet août 2016

Interview de Fabrice Laborde dans L’Événementiel Pocket

EXTRAIT : « 76% des agences réalisent moins de 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires. Cela signifie que seule une agence sur quatre dispose de moyens pour accompagner ses clients dans leur stratégie de communication et de développement sur les salons. […] Nous devons poursuivre la pédagogie auprès des annonceurs et la valorisation de notre métier. »

Télécharger le pdf

galis-evenementiel-2015

Interview dans l’Événementiel de novembre.

La profession du stand fait sa révolution culturelle.
Bousculé comme beaucoup de filières traditionnelles par l’exploration du numérique et la « tertiarisation » d’un secteur jusqu’alors perçu comme essentiellement technique et manuel, le secteur du stand a amorcé une profonde mutation.

Télécharger le pdf

Interview de Nathalie Laborde pour l'Événementiel Pocket

Interview de Nathalie Laborde dans l’Événementiel Pocket

EXTRAIT : « Quelle est la spécificité d’une agence de design de stands ?
Nathalie Laborde : Nous sommes des spécialistes des stands menuisés sur mesure. Nous réalisons des projets en apportant une prestation complète de bureau d’études et de construction intégrée. Nos designers, sortis d’écoles reconnues, créent des projets originaux, en phase avec les attentes du client. »

Télécharger le pdf

GALIS relève le défi du semi-marathon

Galis relève le défi du semi-marathon

Le dimanche 8 mars 2015 lors de la 23è édition du semi-marathon de Paris, 35 314 concurrents dont 15 000 femmes ont relevés le défi des 21,1 km de parcours ! Notre équipe de galiciens et galiciennes ont été jusqu’au bout de leurs forces pour réaliser ce qui est souvent l’aboutissement d’une carrière de sportif amateur !

En savoir plus

GALIS : Un parcours sur mesure

La Gazette des Salons : Fabrice Laborde et Galis, un parcours « sur mesure »

EXTRAIT : « Tout d’abord, un peu d’histoire : Galis est l’une des toutes premières agences à s’être spécialisée dans la conception de stands au début des années 70. Au début, tout le monde construisait ce qu’il dessinait, et c’est cette époque qu’est née l’expression « standiste ».
A cette notion un peu réductrice de notre métier, je préfère celle plus actuelle « d’agence de design et de stand. Rapidement, les premiers développements ont été portés vers les marchés de l’est. A cette époque, l’entreprise a aussi tenté une spécialisation dans les stands modulaires. »

Télécharger le pdf

Dossier stands L'Evénementiel n°224

L’Evénementiel consacre son dossier du mois aux stands

EXTRAIT : « Les prestataires ne nous connaissent pas vraiment, nous assimilant le plus souvent à des menuisiers, des bricoleurs de l’éphémère et des fournisseurs de cloisons », constate Fabrice Laborde (Cf. interview p.70), cofondateur de Galis (3e agence de design de stands en France, avec des bureaux à Paris, Lyon, Bordeaux et Casablanca) et actuel président du Leads (Les entreprises et agences design & stand), une association créée en juin 2012, regroupant les professionnels du stand ayant un bureau d’étude intégré. Concepteurs à part entière et véritables agences de conseil, ils entendent bien, via cette association, défendre leur titre de designer, montrer la valeur ajoutée de leur profession, mettre en lumière leur savoir-faire et leurs différents domaines d’expertise dans un secteur où la concurrence reste âpre et soumise à une conjoncture économique difficile.

Télécharger le pdf

Hasbro Toysmag

Stand Hasbro au salon Kidexpo

Toyzmag.com parle de notre Furby géant présent sur le stand Hasbro au salon Kidexpo.

Télécharger le pdf

Galis Lyon

Galis s’installe en ville

C’est à Lyon, capitale des Gaules, que l’entreprise a décidé d’implanter une nouvelle antenne comprenant agence commerciale et bureau d’études avec Jean-Yves Jegou à sa tête.

Télécharger le pdf

Expo News

Expo News

Des prestataires de niveau national aux côtés de prestataires couvrant un marché régional porteur, Lyon abrite également des sociétés du secteur événementiel à l’envergure nationale, voir internationale.

Télécharger le pdf

Convention bureau

Convention bureau de Bordeaux

Focus sur un nouveau membre du Convention Bureau : Galis Sud Ouest.

Footing BX

Footing des étudiants et jeunes d’entreprise de Bordeaux

Nous sommes partenaires du Footing des Etudiants et jeunes d’entreprise de Bordeaux en collaboration avec le BEC et la Mairie de Bordeaux.

Article Intermedia

Galis ouvre une antenne à Lyon

Le standiste parisien vient d’ouvrir une agence commerciale à Lyon. Elle sera dirigée par Yves-Alain Jégou (photo), qui était, depuis 2002, responsable du service stands-évènements de X-Po (Lyon). Il démarre tout seul à la tête de l’agence, mais espère se développer et constituer une équipe de trois à quatre personnes d’ici deux ans.
Développement dans le Sud.

Basé en Ile-de-France, le standiste n’avait pour l’instant qu’une seule agence régionale, celle ce Bordeaux ouverte en 2009. Avec cette implantation lyonnaise, Galis espère se développer dans la région. Mais aussi dans tout le Sud de la France.

Spécialisé dans les stands traditionnels, Galis propose du sur-mesure à ses clients. Le standiste conçoit lui-même ses stands, mais aussi toute la signalétique dans ses ateliers en région parisienne.

A Lyon, la société va entrer en concurrence avec Expace, Axial, Media Product ou X-Po.

Télécharger le pdf

Sud-Ouest création : GSO

DU HAUT DE GAMME POUR FAIRE SALON : Le groupe Galis rachète Alternative, société de création de stands

La création de stands sur mesure pour les sociétés participant à des salons et des foires-expositions : c’est le métier de Galis, huitième société française du secteur. Basée en région parisienne, fondée en 1973, dirigée aujourd’hui par Fabrice et Nathalie Laborde, frère et sœur originaires de Saint-Jean-de-Luz, la société a décidé de se renforcer dans le Sud-Ouest.

Elle a racheté en début d’année l’entreprise girondine Alternative, rebaptisée Galis Sud-Ouest.

« Nous l’avons réorientée vers le haut de gamme », souligne Nathalie Laborde. A savoir les stands originaux faisant appel à un travail de menuiserie. « Notre différence réside dans le fait que nos stands ont un look spécifique correspondant à l’image de nos clients », dit Thierry Burel, directeur de Galis Sud-Ouest. Celui-ci avait pris en 2002 la direction d’Alternative – une société née à Talence au milieu des années 80 – et en avait piloté le déménagement début 2003 dans ses locaux actuels à Bègles.

Groupe familial

Complémentaire de sa maison parisienne, Galis Sud-Ouest intervient dans tout le Sud de la France, mais aussi l’Italie et la péninsule Ibérique. Elle conçoit et fabrique des stands de 4 à 400 mètres carrés (son record est de 1500 mètres carré) pour une trentaine de clients annuels.

Outre son propre atelier de menuiserie à Bègles, la société bénéfice du bureau d’études de Galis-Paris et de l’appui des autres sociétés du groupe (enseignes, signalétique…). Au total, le petit groupe familial réalise un chiffre d’affaires de 9,2 millions d’euros, compte 52 salariés (dont 6 à Bègles) et réalise 350 stands et showrooms pour 180 clients.

La création d’un stand se fait en collaboration avec le client. « On peut le décliner selon le type de salon, la cible, le pays étranger où il sera utilisé, un code couleur, un éclairage spécifique », dit Thierry Burel. A l’exemple de ce stand pour Pape Clément reprenant des éléments décoratifs du château pessacais.

Le futur stand doit être léger et facile à monter et à démonter, les délais d’installation étant de plus en plus courts. Le métier est globalement « en dents de scie » et la crise économique se sait sentir : restriction de budgets, suppression de salons. Néanmoins, les équipes de Galis Sud-Ouest vont enchaîner les fabrications et installations de stands ce mois-ci : Barcelone, Rennes, Angers, Castres.

Télécharger le pdf

STANDS GALIS : L’art de faire partager sa passion du métier.

En débutant sa carrière dans l’évènementiel, puis dans des bureaux d’étude de création de stands, Nathalie Laborde sait très vite qu’elle a trouvé sa voie. En 1994, elle s’associe avec son frère Fabrice et rachète GALIS, une société de conception et de réalisation de stands avec laquelle elle travaillait en tant que designer free-lance. En 12 ans, ils font de GALIS une des 10 premières entreprises de stand traditionnel. Entretien avec une dirigeante dynamique qui sait allier créativité, efficacité… et sens indéniable de la communication.

Pourquoi les entreprises vous choisissent-elles ?

« Je crois qu’elles sont tout d’abord séduites par notre sens original du design et de la signalétique évènementielle. De plus, nous sommes reconnus pour être très précis sur la qualité de notre fabrication et notre sens du détail », déclare Nathalie Laborde. « Le fait de maîtriser plus de 70% de notre production en interne, nous permet d’avoir une qualité de finition reconnue, un sens réel du service, ainsi que des tarifs compétitifs,… sans surprises ».

Que est le secret de votre réussite ?

« Plus de 70% de nos clients nous restent fidèles et c’est notre plus belle récompense. Ils savent que notre mission ne s’arrête pas à la livraison de leur stand et c’est ce qui les rassure », explique Nathalie Laborde. « Que leur salon ait lieu de France ou à l’étranger, ils sont accompagnés et conseillés sur le site lui-même, même après le jour d’ouverture ». Enfin, la politique de gestion et développement très saine de GALIS, a permis à ses dirigeants de faire de leur société une valeur sûre et pérenne dont l’avenir est plein de projets…

paru dans l’Express – 15/11/2007

Télécharger le pdf

Article Livre Hebdo

STANDart

L’édition n’est ni la banque, ni la pharmacie, ni la joaillerie : Fabrice Laborde le mesure chaque jour, qui travaille pour les quatre secteurs. Avec sa sœur Nathalie, designer de carrière, ce diplômé de l’Ecole hôtelière de Paris a repris en 1993 Galis et a fait de cette petite société qui montait les stands français dans les foires des pays communistes, une entreprise reconnue dans le design d’espace et la signalétique événementielle. Il est devenu le principal concepteur de stands – « créateur d’ambiance », « éditeur de stands » , préfère-t-il – au Salon du livre de Paris. Il y réalise plus de 2200m2 pour 14 éditeurs dont Hachette, l’Ecole des loisirs, Eyrolles, Dargaud, Le Lombard, Dupuis, Kana, Anne Carrière, les éditions du centre Pompidou, Pika ou encore le Bief et Electre. Une passion. Mais quand on travaille pour l’édition (35% de son chiffre d’affaires de 4,3 millions d’euros) dans des salons en France et à l’étranger, fût-ce en assurant toutes les tâches en interne avec 40 emplies, « il faut être imaginatif avec peu d’argent ».

Soucieux de leur image, les éditeurs investissent dans des stands personnalisés. Mais là où la Société Générale, Rothschild, Cholet Dupont, Pierre Fabre, Chopard ou Fred le bijoutier se laisseraient tenter par des « one shoots », ils préfèrent amortir les leurs sur trois ans. Alors, pour éviter la lassitude, Fabrice Laborde fait évoluer les thèmes et les couleurs des cloisons, de l’entrée ou du bar. « Notre pari est réussi quand les gens oublient le stand, rappelle-t-il toutefois. Un stand doit être esthétique, mais il doit savoir s’effacer devant les livres. »

paru dans Livres Hebdo – 23/03/2007

Télécharger le pdf