Conception du stand Lundbeck pour le congrès Encéphale 2016

Conception du stand Lundbeck

La 14e édition du congrès de l’encéphale s’est tenue les 20, 21 et 22 janvier au Palais des Congrès de Paris. Parmi les exposants, le laboratoire Lundbeck participe chaque année au congrès, le rendez-vous annuel de celles et ceux qui partagent une même passion pour une psychiatrie d’excellence.

Le groupe Lundbeck est un laboratoire pharmaceutique danois spécialisé dans les domaines de la neurologie et de la psychiatrie. Présent en France depuis 1992, Lundbeck France est aujourd’hui la première filiale du groupe et se situe au 24e rang des laboratoires pharmaceutiques français.

Une création autour de deux produits

Le laboratoire Lundbeck avait comme objectif premier de communiquer sur leurs deux produits Selincro et Brintellix. Selincro est un traitement concernant la dépendance à l’alcool et Brintellix est un nouveau produit traitant la dépression récidivante.

Pour accueillir ces deux produits phares du laboratoire, Lundbeck a souhaité moderniser l’image de son stand avec un design au style loft conservant l’esprit danois.

Création du stand Lundbeck

Un agencement réfléchi

Nous avons conçu l’agencement des 120m² d’exposition de Lundbeck en respectant les incontournables demandés par le laboratoire. Notre volonté était d’œuvrer pour que design et agencement appellent les visiteurs à entrer sur le stand et à découvrir les deux produits ou approfondir leurs connaissances.

La mise en avant promotionnelle des produits a été pensée avec un espace bar conséquent, un espace convivialité client, un médical corner, un mur d’iPads et des animations 3D des produits.

Réalisation du stand Lundbeck

Dans cette édition 2016, un programme extrêmement diversifié et novateur a été présenté, grâce aux très nombreuses propositions de la communauté psychiatrique faites au Comité Scientifique, cela nous a permis de cheminer au travers des multiples facettes de la psychiatrie. Une place tout à fait centrale a été réservée à la psychopharmacologie sous toutes ses formes, notamment autour de questions originales telles que les traitements biologiques des troubles de la personnalité, le dopage cognitif ou la catatonie.

Nous avons également fais le point sur les nouvelles stratégies et recommandations, en particulier dans la prévention des rechutes dans les troubles bipolaires ou encore dans la prise en charge des états d’agitation, tout en faisant le lien avec les autres approches qui animent notre discipline (place du sport en psychiatrie, TCC de 3e génération, remédiation cognitive chez l’enfant par exemple).